courbe suivante courbe précédente courbes 2D courbes 3D surfaces fractals polyèdres

TROCHOÏDE À CENTRE
Centred trochoide, zentrirte Trochoide


Courbe étudiée par Dürer (1525), Desargues (1640), Huygens (1679), Leibniz, Newton (1686), de L'Hôpital (1690), Jacob Bernoulli (1690), la Hire(1694), Johann Bernoulli (1695), Daniel Bernoulli (1725), Euler (1745, 1781).

 
 
Paramétrisation complexe :  pour une épitrochoïde et  pour une hypotrochoïde ().

Le terme de trochoïde à centre permet de regrouper les épi- et hypotrochoïdes. Les trochoïdes à centre sont donc les trajectoires ds mouvements composé de deux mouvements circulaires uniformes. Elles contiennent les cycloïdes à centre.
Ce sont aussi les projections sur le plan xOy des courbes des satellites.
 
L'expression peut être vue comme une somme vectorielle...
... ou comme milieu de deux points sous la forme ;
 d'ailleurs tous les barycentres à coefficients fixés de deux points décrivant des mouvements circulaires uniformes décrivent des trochoïdes à centres
(image réalisée avec geogebra par André Chauvière).

Cette notion se généralise à la trajectoire d'un mouvement composé d'un nombre fini de n mouvements circulaires uniformes, de sens quelconques pouvant prendre le nom de polytrochoïde.
 

La trisectrice de Céva, la néphroïde de Freeth et la torpille sont des exemples de tritrochoïdes, ainsi que cet élégant quintifolium dissymétrique :
.

Un exemple de 2n +1-trochoïde est la 2n +1-sectrice de Céva de paramétrisation complexe .
 
Autre exemple de tritrochoïde
 

C'est une trajectoire de ce type que parcourent ces adeptes des chaudrons magiques du parc Astérix :

Les chaudrons décrivent des épitrochoïdes ; si le chaudron tourne sur lui même, la courbe décrite par les occupants est une tritrochoïde.

La généralisation à l'espace est la notion de trochoïde sphérique.
 
courbe suivante courbe précédente courbes 2D courbes 3D surfaces fractals polyèdres

© Robert FERRÉOL  2011