surface suivante surface précédente courbes 2D courbes 3D surfaces fractals polyèdres

BERLINGOT
Milk carton, Milch Tüte

Paramétrisation cartésienne : .
Équation cartésienne :  (montrant que les courbes de niveau sont des ellipses), soit .
Surface quartique.
Volume du berlingot : .
Aire du berlingot pour k = 1/2  : » 7,29a2.
Etant donné deux droites (D1) et (D2) orthogonales non sécantes, (H1H2) leur perpendiculaire commune, O le milieu de [H1H2] et (C) un cercle de centre O de plan parallèle à (D1) et (D2), le berlingot est la surface réglée non développable engendrée par les droites rencontrant (D1), (D2) et (C) ; c'est donc une surface conoïdale.

Ici, (D1) est z = a , y = 0 , (D2) est z = -a, x = 0 et (C) est de rayon ka.

Voici la surface (plus) complète :

berlingot prolongé
Les deux segments doubles portés par (D1) et (D2) sont de longueur 4ka.


Le berlingot est aussi la surface réglée engendrée par les droites (M1M2),  et  ayant deux mouvements sinusoïdaux orthogonaux en quadrature ; la partie ayant la forme de berlingot est la réunion des segments [M1M2].
La longueur du segment [M1M2] reste alors constante égale à  ; le berlingot peut donc aussi être défini comme la surface réglée engendrée par une droite dont deux points fixes coulissent sur deux droites fixes orthogonales non sécantes. Tous les points de la droite décrivent des ellipses (ce qui constitue une généralisation de l'ellipsographe de Proclus).
La projection du segment [M1M2] sur xOy garde aussi une longueur constante : la vue de dessus d'un berlingot est donc une astroïde pleine.

On obtient donc aussi une généralisation du berlingot en considérant la surface conoïdale engendrée par les droites (M1M2),  ayant deux mouvements sinusoïdaux orthogonaux en déphasage quelconque.
 
déphasage de  déphasage nul : on obtient un paraboloïde hyperbolique opposition de phase : autre paraboloïde hyperbolique

 

Attention, un berlingot comme ci-dessus fabriqué avec du papier est une surface développable, fabriquée avec un patron de tétraèdre en arrondissant les arêtes...

Comparer avec le coin conique, ainsi que la surface tétraédrique de Cayley.
 
surface suivante surface précédente courbes 2D courbes 3D surfaces fractals polyèdres

© Robert FERRÉOL, Alain ESCULIER 2011